Paris : les premières images ayant permis l'identification d'Alexandre Benalla

Dans le 5e arrondissement le 1er mai 2018.


La photo d'Alexandre Benalla et la vidéo circulent très vite sur les réseaux sociaux dès le soir du 1er mai à partir de 20 h 17.


1 Août 2018 - 22:55
     

Une fois filmé place de la Contrescarpe dans le 5e arrondissement de Paris, Alexandre Benalla voit son identité mise à jour dans les heures qui suivent.

Alexandre Benalla savait qu'une vidéo existait et il en a informé l'Elysée dès le 1er mai au soir, comme cela a été révélé le 1er août par voie de presse, "par messagerie cryptée (...) il n'a plus le téléphone avec lequel il a envoyé ce message (...) il a conservé les données sur une clé USB".

Problème : Alexis Kohler, le secrétaire général de l'Elysée, ainsi que Patrick Strzoda, le directeur de cabinet d'Emmanuel Macron, ont déclaré sous serment devant la commission d'enquête au Sénat (et aussi à l'Assemblée nationale pour Patrick Strzoda) qu'ils n'avaient appris l'existence d'une vidéo circulant sur les réseaux sociaux que le 2 mai.


Sur Twitter, la première vidéo tournée place de la Contrescarpe à Paris le 1er mai 2018.
 

La vidéo qui a circulé sur les réseaux sociaux dès le 1er mai à partir de 20 h 17


L'Assemblée nationale s'arrête : il n'y aura pas de rapport sur l'affaire Benalla

Il n'y aura pas de rapport parlementaire de l'Assemblée nationale sur l'affaire Benalla.

Richard Ferrand, le président du groupe La République en Marche à l'Assemblée, l'a dit dans un entretien publié ce mercredi 1er août 2018 dans Le Monde : 
 
"En l’absence du corapporteur Guillaume Larrivé (de l'opposition LR, ndlr), la commission d’enquête ne remettra donc pas de rapport formel." 
Richard Ferrand dans Le Monde.

Le Sénat continue

La commission d'enquête au Sénat reprendra ses auditions en septembre.
 

Alexandre Benalla, Vincent Crase et Philippe Mizerski

Voir sur le site Taranis.news Alexandre Benalla avec Vincent Crase et Philippe Mizerski et les membres de la Préfecture de police de Paris et de la DOPC, la direction de l'ordre public et de la circulation de la préfecture de police de Paris.

 




Vaea Devatine
Journaliste tahitienne. Formations universitaires modestes, en droit, en sciences sociales... En savoir plus sur cet auteur

Tahiti | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger | Cités


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.