Chroniques
Ma'ohi Tribune Ma'ohi Tribune

 

    'Ia ora na / Bonjour / Hello


    'A fa'ari'i mai i tō mātou aroha / Reçois notre salut / Three-language greeting of peace !

 

    Ihi o te reva / La météo / Weather service : à Tahiti - Faaa

 


Météo - Tutiempo.net

Patrick Bloche ne lit pas le BMO

XIe arrondissement : implantation d'une antenne relais au 107 avenue Parmentier.


     

La déclaration d'urbanisme enregistrée par Free Mobile était inconnue de la mairie du 11e arrondissement.


21 Décembre 2012 - 23:01

Implantation d'une antenne de téléphonie mobile de 23 mètres sur le toit d'un immeuble situé au 107 avenue Parmentier, jouxtant une école primaire et une école maternelle au 109 et 111 sur la même avenue : la mairie du 11e arrondissement n'était pas au courant.

"Nous n'avons pas été prévenu de ce projet"

"La mairie du 11e arrondissement a été alertée par les parents d'élèves d'un projet découvert par l'affichage réglementaire d'urbanisme... on l'a appris comme cela" déclare François Vauglin (PS) conseiller de Paris en ouvrant la réunion publique le jeudi 13 décembre 2012 à 19h07.

La Ville de Paris était "pendant quelques mois sans Charte et c'est cet après-midi (le jeudi 13 décembre 2012 à 14h30, NDLR) qu' une nouvelle Charte a été signée" entre la Ville de Paris et les opérateurs de téléphonie mobile, poursuit François Vauglin qui résume : "la situation dans laquelle nous nous trouvons résulte du fait qu'il n'y avait pas de charte".

- "C'est une réunion de concertation ou une réunion d'information ?" soulève un des participants dans la salle.
- "Je n'ai pas été complet, reconnaît François Vauglin, Thomas Perez-Vitoria * et Agnès Pezzana * vont expliquer le rôle de la Mairie de Paris (...) nous n'avons pas été prévenu de ce projet. Patrick Bloche a écrit à Mao Peninou en disant son opposition", pour que le projet "rentre dans la nouvelle Charte même si il a été déposé avant la Charte".

Il indique "l'objectif de cette soirée : à partir des éléments, échanger et recueillir les positions des uns et des autres".

De gauche à droite : Delphine Tes, Marc Sonnet, François Vauglin, Thomas Perez-Vitoria, Agnès Pezzana le 13 décembre 2012.
De gauche à droite : Delphine Tes, Marc Sonnet, François Vauglin, Thomas Perez-Vitoria, Agnès Pezzana le 13 décembre 2012.
"Madame, Monsieur, avait écrit Patrick Bloche aux habitants le 5 décembre 2012, lesquels ayant cherché à le joindre sans succès, se sont tournés vers une journaliste de Radio France qui a obtenu une interview du député-maire.

Vous avez été nombreux à attirer mon attention sur un projet d'installation d'une antenne de téléphonie mobile par l'opérateur Free au 107 avenue Parmentier.

Soucieux des préoccupations que vous avez pu exprimer, j'ai souhaité organiser dans les meilleurs délais, une réunion publique en présence de Monsieur Mao Peninou, adjoint au Maire de Paris chargé de la Qualité des services publics, de l'accueil des usagers et du bureau des temps, et de François Vauglin, conseiller d'arrondissement en charge de de l’Urbanisme, des Nouvelles technologies et de la Démocratie numérique
.

Cette rencontre se déroulera également en présence de l'opérateur Free et du Service d'Ecologie Urbaine de la Ville de Paris.
Cette réunion se tiendra le jeudi 13 décembre à 19h, mairie du 11e arrondissement, salle des mariages, place Léon Blum 75011 Paris.
Assuré de l'intérêt que vous porterez à cette réunion, je vous prie d'agréer Madame, Monsieur, l'expression de mes sentiments les meilleurs.
Très cordialement à vous,
Patrick Bloche"
.

Un habitant rappelle le Code de l'Urbanisme qui exige un affichage en 2 endroits et sur le tableau d'affichage de la mairie du 11e arrondissement, ce qu'il n'a pas vu.

François Vauglin intervient pour expliquer "la loi PLM" qui régit le fonctionnement de Paris : l'affichage se fait à la Direction de l'Urbanisme (DU), boulevard Morland, station Sully Morland, et non pas en mairie d'arrondissement.

Les habitants comprennent que la mairie du 11e arrondissement ne pouvait donc pas être au courant de l'affichage du projet d'implantation d'une antenne relais au 107 avenue Parmentier dans le 11e arrondissement puisque celui-ci s'est fait au boulevard Morland dans le 4e arrondissement de Paris.

Pas un mot du conseiller de Paris du 11e et conseiller d'arrondissement chargé de l’Urbanisme, des Nouvelles technologies et de la Démocratie numérique sur le Bulletin Municipal Officiel de la Ville de Paris, le BMO. Un moyen rapide pour être informé des demandes de permis de construire, de démolir, des déclarations préalables d'urbanisme, des permis de construire et de démolir délivrés dans le 11e arrondissement.


A suivre sur Paris Tribune : la réunion publique, les réactions du propriétaire de l'immeuble et le recours gracieux en annulation auprès du Maire de Paris...



Vidéo du jeudi 13 décembre 2012 à 8h20 devant l'école municipale avenue Parmentier :
- "Pas d'antenne relais... à moins de 100 mètres d'une école... comme à Bordeaux !"


Vidéo du jeudi 13 décembre 2012 à 8h20 devant l'école municipale avenue Parmentier :

Paris Tribune : Bonjour Madame Planes...
Céline Planes : Bonjour...

Paris Tribune : Alors que se passe-t-il aujourd'hui au 111 ?
Céline Planes : Alors au 111 c'est une école maternelle parisienne.... au 109 il y a également une école primaire... en gros une cinq centaine d'enfants. Et on a découvert il n'y a pas si longtemps au 107 avenue Parmentier, un immeuble jouxtant l'école, il devait y avoir une antenne relais qui devait être apposée, une antenne relais de 23 mètres. Donc nous sommes en train... nous sommes entrés en action sous la forme d'un collectif, le Collectif des Parents d'élèves Parmentier, pour essayer de faire respecter le principe de précaution qui ne nous paraît pas appliqué si une antenne relais radio téléphonique est installée au-dessus de la tête de 500 enfants.


* Thomas Perez-Vitoria, directeur de cabinet de Mao Peninou, Adjoint au Maire en charge notamment de la Charte Parisienne de la Téléphonie Mobile, Agnès Pezzana, responsable du pôle téléphonie mobile au sein de l'Agence de l'Ecologie Urbaine à Paris, les 2 intervenants de la Ville de Paris aux côtés de Delphine Tes, responsable des collectivités territoriales de Free Mobile, et Marc Sonnet, responsable des négociations à Paris de Free Mobile.



Vaea Devatine
Formations universitaires modestes, en droit, en sciences sociales appliquées, en langues et... En savoir plus sur cet auteur




E riro 'outou i te au / Vous pourriez également aimer / You might also like
< >

Lundi 19 Juillet 2021 - 21:00 14e Traversée en véhicules d'époque

Vendredi 9 Avril 2021 - 00:00 Paris : braquage avenue Georges V

Tahiti | Paris Ile-de-France | France | Europe | A l'étranger | Paris News Post | Editions | Ils sont cités | Scope