Rue de Rennes : La Poste à 300 000 euros ou un commerce à 380 000 euros ?

Sixième Tribune


Femée pour travaux, la Poste Saint-Germain-des-Prés pourrait quitter définitivement le quartier.


30 Novembre 2009 - 10:34
     

L'excellent emplacement de la Poste Saint-Germain-des-Pré lui vaut bien des tracas. Locataire de bureaux situés sur deux niveaux à l'angle de la rue de Rennes et de la rue du Four, la Poste s'acquitte d'un bail commercial de 300 000 € par an.
Le bureau de poste Saint-Germain-des-Prés
Le bureau de poste Saint-Germain-des-Prés

En raison des nécessaires travaux de modernisation de l'entreprise publique, les différents espaces étant dans un état jugé "vieillot" et "dépassé", la Poste est fermée depuis l'été. Une pancarte annonce une "réouveture à la mi-novembre"... qui n'a pas eu lieu.
Les travaux sont arrêtés depuis plusieurs semaines
Les travaux sont arrêtés depuis plusieurs semaines

Et pour cause : des ennuis judiciaires entravent le bon déroulement des travaux. Le bailleur vient d'assigner la Poste en référé pour la contraindre d'arrêter les transformations. Le propriétaire argue du démarrage des travaux sans son autorisation. Au sein de l'établissement, l'incompréhension domine : le locataire a le droit de faire des travaux du moment qu'il ne touche pas à la structure de l'immeuble. Le référé ne semble pas anodin puisque le bail touchant à sa fin, le propriétaire vient d'annoncer ses intentions. Il demande une révision du montant du bail : 380 000 € au lieu des 300 000 € actuels soit une augmentation de 26.6 %.
La façade du côté de la rue du Four
La façade du côté de la rue du Four

Selon nos sources, "une société pouvant se permettre de louer un tel emplacement" ferait monter les enchères. A La Poste de décider si elle souhaite ou non rester dans la rue de Rennes.
Situé à l'angle de la rue de Rennes et de la rue du Four, l'emplacement attise toutes les convoitises
Situé à l'angle de la rue de Rennes et de la rue du Four, l'emplacement attise toutes les convoitises



Vaea Devatine
Journaliste tahitienne. Formations universitaires modestes, en droit, en sciences sociales... En savoir plus sur cet auteur

Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.