Subventions publiques pour le 5e arrondissement pour l'été

Cinquième Tribune


Les délibérations du Conseil de Paris de juillet dans le 5ème avant l'été.


5 Juillet 2010 - 14:31
     

Délibérations du conseil de Paris réuni en formation de conseil général :
- Signature d'avenants aux conventions passées avec les Points Paris Emeraude / Centres Locaux d'Information et de Coordination (PPE/CLIC) pour l'attribution d'une participation. Montant : 586.002 euros, dont 38 691 euros pour le PPE/CLIC du gestionnaire associatif de l'Association "Points Paris Emeraude des 5ème et 6ème arrondissements".
- Création et signature des statuts d'un fonds de dotation en faveur de l'ESPCI. Participation du Département de Paris à cette création comme membre fondateur.
(c) Conseil de Paris du 05/07/2010
(c) Conseil de Paris du 05/07/2010

Délibérations du conseil de Paris réuni en formation de conseil municipal :
- Signature d'un marché article 30 relatif à la gestion des centres d'animation Arras et Censier.
- Signature d'une convention avec l'association Loisirs Pluriel de Paris attribuant une subvention pour le fonctionnement du centre de loisirs associatif 28 rue Saint-Jacques accueillant des enfants handicapés et valides. Montant : 93.400 euros.
- Subvention à l'association CIRCE - Centre d'Information, de Recherche, de Création et d'Etudes Littéraires et Artistiques. Montant : 15.000 euros.
- Subvention à l'association Fonds Social Juif Unifié. Montant : 15.000 euros.
- Subvention à l'association Conservatoire de Musique et d'Expressions Artistiques ouvert aux personnes handicapées et accidentées de la vie. Montant : 20.000 euros.



Mots-clés de l'article : 5e arrondissement, conseil de paris


Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.