Un échange de bons procédés

Spectacle au théâtre Mouffetard dans le 5e arrondissement de Paris.


Mis en scène par Xavier Lemaire, "l'Echange" de Paul Claudel, au théâtre Mouffetard, dépeint un monde prolétaire soumis, face à une bourgeoisie cruelle.


La rédaction avec la participation de Louise Wessier
22 Juin 2011 - 12:02
     

Le rideau s'ouvre sur un jeune couple : Marthe (Isabelle Andréani), raccomodant un vêtement, et son mari Louis Laine (Grégori Baquet), nu comme un vers prenant sa douche. Ils vivent dans une petite cabane au bord de l'eau, appartenant à un riche américain, Thomas Pollock Nageoire (Xavier Lemaire), marié à une actrice, Léchy Elbernon (Gaëlle Billaut-Danno). Louis Laine est engagé comme gardien de cette propriété et se retrouve rapidement contraint d'accepter un marché : qu'il échange sa femme avec celle de son patron, et ce contre quelques billets verts. Homme un peu volage et surtout très pauvre, il n'aura pas tellement d'autre possibilité que de s'y résoudre.

Amour, trahison, jalousie, attirance, soumission et arrogance sont présents : tout ce que l'être humain a de plus malsain, ou au contraire de meilleur en lui. Il n'y a pas de faux semblant, et chaque acteur joue son rôle à la perfection. Le spectateur entre de suite dans l'histoire, bien que quelques moments en longueur se fassent sentir par la suite. Xavier Lemaire a su adapter le texte de Paul Claudel, qui est très poétique et parfois difficile à suivre. Il a su donner à cette pièce un "renouveau", qui offre quelques sourires et moments cocasses.
Le théâtre Mouffetard. Photo : Louise Wessier.
Le théâtre Mouffetard. Photo : Louise Wessier.

Cette pièce "est un plaisir charnel constant", exprime l'actrice Gaëlle Billaut-Danno. Tout est dans l'art et la formulation de Xavier Lemaire, "un metteur en scène que j'aime beaucoup, avec qui j'ai déjà travaillé", ajoute-t-elle, en référence à la pièce "Le jeu de l'amour et du hasard" de Marivaux, mis en scène par celui-ci en 2008, toujours au 73 de la rue Mouffetard.

Gaëlle Billaut-Danno, une actrice que ParisTribune avait déja rencontré pour "La dernière nuit de Sand et Musset" au théâtre du Petit Saint-Martin, maîtrise parfaitement son rôle : Léchy Elbernon, une actrice riche et célèbre, d'une cruauté sans égal, avec ses problèmes et ses déboires. Elle se sent forte, belle et riche, mais ce n'est qu'une façade derrière laquelle se réfugier.

L'Echange est une pièce dure et tendre à la fois, qui montre que la richesse ne fait pas tout et que l'argent corrompt, voire détruit. Un savant mélange d'amour et de haine. On est conquis !

L'Echange de Paul Claudel, mise en scène Xavier Lemaire,
jusqu'au 3 juillet 2011, du mercredi au samedi à 20h30 et le dimanche à 15h.
Théâtre Mouffetard
73, rue Mouffetard 75005 Paris.


Du 4 au 31 juillet au Festival d'Avignon.


Lire l'article du 22 avril 2011 : Un gigantesque lit pour "La dernière nuit de Sand et Musset".
Gaëlle Billaut-Danno, juste après la pièce, au théâtre Mouffetard. Photo : Louise Wessier.
Gaëlle Billaut-Danno, juste après la pièce, au théâtre Mouffetard. Photo : Louise Wessier.





Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.