Un passage piéton protégé (presque) tout le long du chantier de La Poste

Sixième Tribune


Rue de Sèvres, à la demande de riverains, un passage piéton protégé sera bientôt mis en service.


1 Septembre 2009 - 17:11
     

Plusieurs réunions ont été nécessaires pour obtenir un passage piéton protégé, attendu depuis l'an dernier par les habitants et les commerçants de la rue de Sèvres.
La solution visant à installer un feux tricolore provisoire pour sécuriser les piétons de la rue de Sèvres a vite été écartée. Coût de l'investissement : 50 000 €. La Poste annonce prendre à sa charge la moitié des frais mais la mairie ne peut participer à l'opération.
Un passage piéton protégé (presque) tout le long du chantier de La Poste

A la mi-août, sous l'égide de la Préfecture, un nouvel accord est trouvé. Avec un peu de retard sur le calendrier, un passage protégé vient de sortir de terre mais il n'est pas encore opérationnel.
Si les riverains interrogés semblent satisfaits de voir la sécurité des piétons de nouveau prise en compte, d'autres restent perplexes : -"Pourquoi le passage ne longe-t-il pas le chantier dans sa totalité pour éviter aux piétons d'avoir à traverser la rue ?" -"Pourquoi le passage protégé débouche-t-il sur la rue de Sèvres sans passage piéton peint au sol pour traverser en toute sécurité ?"
Vigilance accrue donc pour les usagers les plus vulnérables. Et pour les conducteurs qui vont devoir s'habituer à la nouvelle donne.
Un passage piéton protégé (presque) tout le long du chantier de La Poste



Vaea Devatine
Journaliste tahitienne. Formations universitaires modestes, en droit, en sciences sociales... En savoir plus sur cet auteur

Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.