Un restaurateur poursuivi par ses salariés

Quatrième Tribune


Ce matin, en face du restaurant Chez Oscar, situé boulevard Beaumarchais près de la Bastille dans le 4ème arrondissement, sept salariés en grève sont soutenus par l’UL du 4ème, la CGT et le MRAP.


Iman N.J.E
11 Août 2009 - 18:34
     

La réunion prévue à 10h ce matin avec le patron de Chez Oscar, afin de signer un protocole de fin de conflit, est annulée par le restaurateur lui-même.
A la vue des membres des différents syndicats mais aussi de la presse en face du restaurant, celui-ci préfère s'en aller.
Ce qui lui est reproché :
- des insultes racistes
- du harcelement moral sur les salariés,
- des menaces de mort à l’attention du délégué du personnel et ce devant ses collègues et à maintes reprises,
- des salariés impayés, la plupart depuis juillet, d’autres depuis mai,
- le travail , parfois non déclaré
- le droit du travail bafoué.
Un restaurateur poursuivi par ses salariés

Belaid, Taieb, Stéphane, Mokrane et bien d’autres en témoignent. Avant le changement de gérance il y a maintenant un an et demi, c'est chez Léon couscous qu'ils travaillent. Certains d'entre eux ont 10 et même 30 ans de services à leur actif. Depuis, c'est au quotidien qu'ils subissent insultes, menaces et non versement de salaires. Certains d'entre eux en arrêt maladie n'ont pas pu bénéficier d'indemnités dans la mesure où le propriétaire ne les a pas déclarés auprès de l'URSSAF.
Un restaurateur poursuivi par ses salariés

Pour en finir avec cette situation, sept salariés sur douze ont décidé de faire la grève de la faim et de cesser leur activité depuis samedi. Chose difficile quand on sait que la plupart d'entre eux sont pères de famille. Ils ont aussi entamé une procédure afin de récupérer les salaires qu'ils doivent au propriétaire.
Un restaurateur poursuivi par ses salariés




Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.