Une association à but lucratif

Confection de faux documents dans le 18e arrondissement de Paris.


Association poursuivie pour flagrant délit de faux et usage de faux en écriture privée.


18 Mars 2011 - 10:57
     

© fotodesign-jegg.de - Fotolia.com
© fotodesign-jegg.de - Fotolia.com
Le 10 mars 2011, la direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP) interpelle 6 personnes dans le cadre d’un flagrant délit de faux et usage de faux en écriture privée.
Elles travaillent pour une société de bureautique et une association d’aide à la rédaction de documents administratifs du 18e arrondissement qui se livrent en fait à la confection de faux documents tels quittances de loyer, contrats de travail, fiches de salaire, curriculum-vitae, diplômes, ordonnances contre rémunération. Ils sont ensuite utilisés pour obtenir crédits ou aides au logement. Plusieurs centaines de documents ont été saisis ainsi que 7 ordinateurs et imprimantes.
La brigade de répression de la délinquance astucieuse (BRDA) est saisie de la poursuite des investigations. Il lui revient notamment de déterminer l’objet et la destination de ces faux et l’ampleur du trafic.
Le président de l’association, deux secrétaires et le gérant de la société ont été déférés.

Source : Service de la communication de la Préfecture de police de Paris.





Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.