Chroniques
Ma'ohi Tribune Ma'ohi Tribune

 

    'Ia ora na / Bonjour / Hello


    'A fa'ari'i mai i tō mātou aroha / Reçois notre salut / Three-language greeting of peace !

 

    Ihi o te reva / La météo / Weather service : à Tahiti - Faaa

 


Météo - Tutiempo.net

Une canne à la République et une canne érotique et satirique à l’Hôtel Drouot

De l’art et des cannes dans le 9e arrondissement de Paris.


     

Une canne à la République et une canne érotique et satirique d'un cabinet de curiosité parmi les lots remarquables.


25 Mars 2012 - 21:35

N’est ce pas le moment pour commencer une collection ? Deux lots ont retenu l'attention de Paris Tribune dans la vacation intitulée "Cabinet de curiosité" le 26 mars 2012 à 13 heures organisée salle 15 de l’Hôtel Drouot par l’étude de vente Enchères Rive Gauche située dans le 6e arrondissement de Paris.

Lot n° 259 : Canne à la République (c) Enchères Rive Gauche - Paris.
Lot n° 259 : Canne à la République (c) Enchères Rive Gauche - Paris.
En cette période d’élections présidentielles, voici la "Canne à la République". La canne est du XIXème siècle, elle présente des accidents infimes, sa longueur : 94,5 cm.

Le lot 259 est une canne très finement sculptée de rameaux de laurier et de chêne, de frises d'animaux et de personnages :

une paysanne, un homme tenant une clef, un militaire accompagné d'une bannière gravée de la mention VIVE LA LIBERTÉ, deux hommes à corps de singe avec VIVE LA LOI.

Enfin, VIVE LA RÉPUBLIQUE représentée en jeune femme nue coiffée d'un bonnet phrygien.


Nul ne sait pourquoi les hommes à corps de singe entendent défendre et célébrer la Loi.

Est-ce l’image totémique que l’auteur donne aux juges du siège ou encore aux procureurs grimaçants sous leurs réquisitoires ? Ce serait alors une canne séditieuse qui propagerait l’outrage.

S’agit-il des avocats parce qu’ils jouent les savants et multiplient les gestes à défaut d’éloquence ?

S’agit-il des citoyens qui perdent de leur humanité et sont transformés en singes face à la Loi incompréhensible sauf pour les professionnels de la Justice ?

L’acheteur choisira en expliquant à ses amis son achat et les charmes de la République. L’estimation : 300 à 500 euros.

Les cannes participent à l’ornement de l’homme du XIXème siècle. Elles sont aujourd’hui des objets de collection avant peut-être de revenir à la mode au cours de notre siècle.

Le lot 251 est une exceptionnelle canne érotique et satirique avec connotation maçonnique évaluée de 5000 à 9000 euros. Elle est en buis, merveilleusement sculptée, signée et datée "A Biset 1852" d'une longueur 87,5 cm.


Des pêchés capitaux sont évoqués par l’artiste. Bien des tentations ou des faiblesses du genre humain, sous la forme de visages et de personnages légendées, s'insèrent dans les branches d'un arbre de vie.


De bas en haut on découvre :

- Un portrait de jeune fille accompagnée de la légende "Péchés mignons". 

- Un visage boutonneux qui est celui de L'ENVIE. 



- Le visage de la "Concupiscence" les yeux rivés sur une jambe féminine sortant d'un pampre et complétée de la locution latine "Quod non mortalia pectora cogis ? sacra fames" (ndlr : la cupidité mortelle de l'or). Elle est tirée d’un verset de l’Enéïde de Virgile, sur la nécessaire indépendance de l’homme vis à vis des biens matériels.

- Le visage de la PARESSE coiffée d'un bonnet de nuit.

- Un autre visage de jeune femme avec le commentaire "En particulier Dissimulation". 



- Le "Cynisme En public !" est figuré sous les traits d'un homme nu, cornu et accroupi s'exhibant de dos.

- Un portrait charge de l'auteur à la tête énorme posée sur un corps rétréci.

- Trois visages démoniaques accolés.


- Celui de la LUXURE avec nez phallique et bouche figurant un sexe féminin, entourée de l'AVARICE avalant une pièce de monnaie, une pièce de 20 sous tatouée sur la pommette, ORGUEIL portant une couronne hérissée.


- Une servante, en tablier et coiffée d'un bonnet, verrues sur le visage est gratifiée de la légende "La femme est la plus belle moitié du genre humain".

- 
"L'homme est le roi de la création". 
On le voit ridiculisé, imbu de lui-même, grosse tête sur corps maigrichon et bedonnant.



- L'expression de la COLÈRE sous un masque diabolique.
 Profitant d'un "nœud nature" l'auteur a représenté un sexe d'homme "PRINCIPIUM" dépassant d'un gilet ouvert.

- Au-dessus de deux tibias entrecroisés, un crâne humain, gravé du mot "FINIS", est coiffé d'une couronne avec globe crucifère "ORBIS".


Le tout est inscrit dans une couronne de laurier. Un foisonnement de symboles évoquant les menus plaisirs de la vie entoure un delta lumineux incrusté de nacre.
L’auteur a choisi : un verre posé en équilibre sur le goulot d'une bouteille dont l'étiquette est gravée d'une portée musicale ; deux pipes entrecroisées, un dé, une pièce de 20 sous et un jeu de carte, un dé, un cœur flamboyant, une lyre, une trompette, un glaive et une plume entrecroisés ; et pour finir deux mouches.



Le pommeau figure une tête d'homme grotesque aux yeux en sulfure ayant pour nom HUMANITAS. Chauve et barbu, couvert de verrues. Son cou est étranglé par une chaîne gravée de la mention "Vices" "Misères".


Au revers, remarquable sculpture d'une jeune femme nue lascive.


Le Commissaire Priseur et l’Expert ont organisé la vente en prenant un soin tout particulier à la description des lots qui a été largement reprise dans le présent article. Sans doute, grace à leur minutie, les amateurs se presseront et ils se disputeront d’autant plus la propriété de ces objets de curiosité.

Tous les objets du cabinet de curiosité à l’origine géographique planétaire sont exposés dans la même salle, le lundi 26 mars 2012 de 11h à midi. Les frais en sus du prix d’adjudication sont de 25%.
Lot n° 251 : Canne érotique et satirique (c) Enchères Rive Gauche - Paris.
Lot n° 251 : Canne érotique et satirique (c) Enchères Rive Gauche - Paris.

Cabinet de curiosité (c) Enchères Rive Gauche - Paris.
Cabinet de curiosité (c) Enchères Rive Gauche - Paris.

Vente aux enchères du Lundi 26 mars 2012 Cabinet de curiosités : 2 cannes (c) Enchères Rive Gauche - Paris.

Il appartient aux personnes désirant porter des enchères de vérifier l'état des lots et de prendre toutes les informations auprès du commissaire-priseur qui réalise la vente et de l'expert.




Journaliste, coordinateur des articles sur l'histoire, culture et politique, ventes aux enchères. En savoir plus sur cet auteur




E riro 'outou i te au / Vous pourriez également aimer / You might also like
< >

Lundi 19 Juillet 2021 - 21:00 14e Traversée en véhicules d'époque

Vendredi 9 Avril 2021 - 00:00 Paris : braquage avenue Georges V

Tahiti | Paris Ile-de-France | France | Europe | A l'étranger | Paris News Post | Editions | Ils sont cités | Scope