Maohi Tribune : actualités, Tahiti, Polynésie, pays du Pacifique, France, Europe

 

 

   Bienvenue sur www.maohitribune.com : 'Ia ora na, Bonjour, Hello !

 

Chroniques

Une partie de la devanture du cabaret d'Aristide Bruant aux enchères

Un lot exceptionnel pour la mémoire de Paris le 5 juin 2015 à Drouot


Le sculpteur Alfred Grévin est l’auteur d’un vitrail unique.


31 Mai 2015 - 23:20
     

Exceptionnelle partie de la devanture du célèbre cabaret Aristide Bruant Le Mirliton exécutée en 1885 et composée de sept vitraux polychromes par Alfred Gréviin (1927-1992) © Ader SVV
Exceptionnelle partie de la devanture du célèbre cabaret Aristide Bruant Le Mirliton exécutée en 1885 et composée de sept vitraux polychromes par Alfred Gréviin (1927-1992) © Ader SVV
C’est une vente d’arts décoratif et de sculptures du XXe Siècle que la SVV ADER organise le vendredi 5 Juin 2015 à 14 h à l’Hôtel Drouot en salle 5.

Un lot exceptionnel pour la mémoire de Paris

Les amateurs devront être à l’heure ou donner un ordre écrit auparavant car le lot 1 est exceptionnel pour la mémoire de Paris. La salle sera-t-elle prise par une ambiance joyeuse et vibrante digne d’un cabaret pendant la bataille des enchères ? Les fantômes de Toulouse-Lautrec, de la Goulue, d’Aristide Bruant et d’Alfred Grévin surveilleront-ils goguenards le sort des vitraux qui cachaient les fêtes bruyantes ? Il suffit d’y croire et vous voilà transporté dans le Paris d’autrefois, un Paris que vous n’avez pas vécu, un Paris d’artistes, un Paris coquin.
 
Bruant chantait les charmes de la capitale et de ses femmes au charme de sirènes ailées pour plonger, être mouillées et voler vers le 7e ciel (1) :
 
« Quand j'vois des fill's de dix-sept ans,
Ça m'fait penser qu'y a ben longtemps,
Moi aussi j'l'ai été pucelle,
A Grenelle. » (2)
 
«  C'était un' petit' gonzess' blonde,
Qu'avait la gueul' de la Joconde,
La fess' ronde et l'téton pointu
Et qu'était aussi bien foutue
Qu'les statu's qui montrent leur cul 
Dans la rue. » (3)
 

Un Paris canaille, un Paris qu’envie le monde entier car chacun aime dire « Ça, c’est Paris ! » en fredonnant :
« Auprès de ma blonde
Qu'il fait bon, fait bon, fait bon.
Auprès de ma blonde
Qu'il fait bon dormir ! » (4)
Vente des vitraux d'Alfred Grévin (1927-1992)

Une partie de la devanture du cabaret d’Aristide Bruant avec l’unique vitrail d’Alfred Grévin

Le lot n° 1 est ainsi décrit au catalogue du Commissaire-Priseur :
« Cabaret Aristide Bruant 1885 Le Mirliton - Alfred Grévin (1827-1892)

Exceptionnelle partie de la devanture de ce célèbre cabaret, exécutée en 1885 et composée de sept vitraux polychromes se présentant comme suit :
- Une imposte rectangulaire, formant une triple ogive, recevant un panneau central en verre marqué Cabaret Aristide Bruant 1885, dégagé à l’acide, prune sur fond dépoli. 41 x 105 cm
- Une suite de trois panneaux rectangulaires au motif d’un damier de rectangles. 99 x 48 cm et 92 x 48 cm - Deux panneaux (provenant d’un seul) rectangulaires au motif d’un damier de rectangles. 40 x 44 cm
- Un panneau rectangulaire au motif de damier de rectangles accueillant une partie centrale au décor composé par Alfred GRÉVIN et figurant Dinah Sanel. Signé A. GRÉVIN en bas à droite de la partie centrale. 98,5 x 48 cm Hauteur cabochon central : 47 cm
Accidents et manques sur certains des panneaux.
Provenance : -Cabaret Aristide Bruant - Le Mirliton - 84 Boulevard de Rochechouart Paris XVIII. Œ
Oeuvres restées sur place et remisées dans la cave jusqu’au début des années 1980. M. Jean Masclef, acquéreur du fond du restaurant au début des années 1980.
M. & Mme S., par acquisition auprès du précédent dans les années 1980.
 
Historique :
Aristide Bruant, créateur de La chanson réaliste et auteur des célèbres « Nini-Peau-de-chien » et « À la Bastille », rejoint Rodolphe Salis au Chat Noir situé 84 Bd de Rochechouart en 1881.
Rodolphe Salis, effrayé par les voyous et les souteneurs du quartier, abandonne cette adresse en 1885 et déménage le Chat Noir à la Rue de Laval, renommée depuis Rue Victor Massé.
Aristide Bruant, en désaccord avec R. Salis, emprunte 1000 Francs à un admirateur et retape le local du 84 Bd de Rochechouart qu’il baptise Cabaret Aristide Bruant - Le Mirliton.
C’est le début de la réussite pour celui qui cherchait « à faire fortune à Montmartre le soir ».
Ami de Toulouse-Lautrec, qui réalise les affiches de ses spectacles, Aristide Bruant, après des débuts difficiles, connaît le succès. Il fréquente Courteline, et aussi Alfred Grévin, graveur, sculpteur, caricaturiste et dessinateur qui créé pour lui la façade de son cabaret.
Ces vitraux sont les seuls dessinés dans sa carrière par le sculpteur, comme cette façade a été l’unique devanture du Cabaret d’Aristide Bruant.
 
« Alfred Grévin fut le poète de la Parisienne moderne, dont il sut, mieux que personne, fixer la piquante silhouette (…) Ce petit peuple enjuponné du Paris des rues, c’est le bien propre de Grévin. Il a su en fixer d’un trait les allures provocantes, en souligner d’un mot cinglant comme un coup de cravache, l’insouciance bohème et la cynique naïveté. Qui n’a dit en voyant passer une d’elles : Un GRÉVIN ! » - Les Annales, numéro du 15 Mai 1892. Extrait d’un article publié en hommage à l’artiste suite à sa disparition. »

Estimation du vitrail d'Alfred Grévin

L’estimation est dans un fourchette large de 8.000 € à 12.000 €. Les frais de vente qui s’ajoutent au prix d’adjudication sont de 25,091 % TTC. Mais, des amoureux du vieux Paris risquent de faire flamber les prix et la devanture du cabaret d’Aristide Bruant peut partir à l’étranger.


(1) Le vitrail d’Alfred Grévin représente l’artiste Dinah Sanel en sirène, avec une paire d’ailes et des formes arrondies, canon de beauté de l’époque
(2) Aristide Bruant – A Grenelle
(3) Aristide Bruant – Dans la Rue
(4) Aristide Bruant – Auprès de ma blonde.

En savoir plus

Arts décoratifs & sculptures du xxe siècle
Vente le Vendredi 5 juin à 14h à Paris : 
Hôtel Drouot Richelieu Salle 5
9 Rue Drouot 75009 Paris

L'oeuvre est exposée à l'Hôtel Drouot Salle 5 :
- Jeudi 4 juin de 11h à 18h
- Vendredi 5 juin de 11h à 12h

Pour tout renseignement pendant l’exposition : 01 48 00 20 05.
Expert : 
Emmanuel EYRAUD Tél. : 33 (0)3 86 91 42 12 Port.: 33 (0)6 07 83 62 43 eyraud.expert@free.fr

Il appartient aux personnes désirant porter des enchères de vérifier l'état des lots et de prendre toutes les informations auprès du commissaire-priseur qui réalise la vente et de l'expert.




Journaliste, coordinateur des articles sur l'histoire, culture et politique, ventes aux enchères. En savoir plus sur cet auteur




E riro 'outou i te au / Vous pourriez également aimer / You might also like
< >

Lundi 25 Octobre 2021 - 16:19 Portes ouvertes d'Anvers aux Abbesses

Tahiti | Région Pacifique | France et Europe | Paris Ile-de-France | Paris News Post | Editions