Investiture et Bible, une coutume aux Etats Unis  23/01/2017

La présence d’une bible n’est pas mentionnée dans les textes. Le Premier amendement à la Constitution prévoit simplement « Le Congrès ne fera aucune loi qui touche l'établissement ou interdise le libre exercice d'une religion, (…) » (1). La liberté religieuse est ainsi proclamée. Il n’y a aucune ingérence des pouvoirs institutionnels en matière religieuse.

(1) Le premier Congrès a proposé douze amendements à la Constitution le 25 septembre 1789. Dix d'entre eux, dont le Premier amendement, ont été ratifiés le 15 décembre 1791.

Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.