Augmentation du tarif des centres d’animation et de restauration scolaire dans le 13e

Le conseil du 13e arrondissement le 26 janvier 2012.


Avec plusieurs minutes de retard, le maire du 13e arrondissement Jérôme Coumet ouvre la séance avec deux projets de délibérations sur la nouvelle tarification des centres d'animation et de la restauration scolaire.


31 Janvier 2012 - 11:40
     

L’une des délibérations importantes de ce début d’année concerne les nouvelles grilles de tarification des centres d’animation et de la restauration scolaire qui entreront en application au 1er septembre 2012.

Fatima Yadani, adjointe chargée des questions relatives à la jeunesse et à l'égalité femmes-hommes (PS), explique la nouvelle tarification concernant les centres d’animation : "sur les huit tranches, seules les 3 plus élevées verront une hausse de 2% du tarif correspondant à l’inflation et le coût des activités baissera pour les usagers des quatre premières catégories".
Patrick Trémège, conseiller de Paris (UMP) s’abstient de voter : "la musique, la restauration scolaire et les animations augmentent… cela représente un coût de 500 euros pour une famille avec deux enfants gagnant 4500 euros".
Edith Cuignache-Gallois, conseillère de Paris (Nouveau Centre) s’abstient également de voter au titre qu’une augmentation a déjà eu lieu il y a un an et demi.
Concernant la restauration scolaire, Annick Olivier, conseillère de Paris déléguée aux écoles (PSRGA), rappelle qu’aucune hausse tarifaire n’a lieu en 2012. Pour la rentrée 2012-2013, la première tranche n’aura aucune augmentation, les groupes 2 à 5 verront le tarif augmenter d’1 euros par mois et le groupe 6 d’1,40 euros par mois. Les deux projet de délibérations sont adoptées par le conseil.
Les élus réunis en conseil le jeudi 26 janvier 2012 - Photo : GB.
Les élus réunis en conseil le jeudi 26 janvier 2012 - Photo : GB.





Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger | Cités


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.