Chroniques
Ma'ohi Tribune Ma'ohi Tribune

 

    'Ia ora na / Bonjour / Hello


    'A fa'ari'i mai i tō mātou aroha / Reçois notre salut / Three-language greeting of peace !

 

    Ihi o te reva / La météo / Weather service : à Tahiti - Faaa

 


Météo - Tutiempo.net

Claude Bartolone démissionne

Paris (Paris Tribune) 18 décembre 2015 - Claude Bartolone laisse son mandat de conseiller régional d'Ile-de-France


     

La liste vaincue au second tour "La gauche et les écologistes rassemblées avec Claude Bartolone" perd son chef de file.


18 Décembre 2015 - 21:30

Claude Bartolone © Thomas Aubin sous licence creative commons.
Claude Bartolone © Thomas Aubin sous licence creative commons.
Claude Bartolone a démissionné du conseil régional d'Ile-de-France le 17 décembre 2015. Il a été remplacé par la 8e de la liste de Seine Saint Denis, Corinne Bord. Que s'est-il passé ?

Selon des sources autorisés, il aurait mal vécu la défaite et cela s'est manifesté par des "douleurs ressenties" l'ayant conduit à effectuer des analyses à l'hôpital américain de Neuilly, dans l'ouest parisien. 

Beaucoup, dans son entourage, tente de relativiser la perte de la région Ile-de-France, gérée par les socialistes depuis 17 ans. Mais c'est dur.

Pour Jean-Christophe Cambadélis, patron du PS et député de Paris, c'est la faute aux électeurs du Front National qui se seraient mobilisés en masse, selon lui, pour voter pour Valérie Pécresse au second tour.
Mais pour Jean-Marie Le Guen, conseiller de Paris et Secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement, la faute en revient aux propos polémiques utilisés par Claude Bartolone lui-même pour discréditer son adversaire politique en assénant : "C'est Versailles, Neuilly et la race blanche qu'elle (Valérie Pécresse, ndlr) défend en creux". 
Le 15 décembre 2015, Claude Bartolone est reconduit par son groupe politique pour rester président de l'Assemblée nationale.
 
Mais rien n'y fait. Il annule non seulement tous ses rendez-vous pour plusieurs jours et démissionne du conseil régional la veille de l'élection de Valérie Pécresse à la présidence de région.

L'explication vient sans doute d'une dépêche du 15 décembre 2015 dans laquelle l'AFP indique, en citant sa source : Claude Bartolone est 
"en état de "surchauffe".









E riro 'outou i te au / Vous pourriez également aimer / You might also like
< >

Lundi 19 Juillet 2021 - 21:00 14e Traversée en véhicules d'époque

Vendredi 9 Avril 2021 - 00:00 Paris : braquage avenue Georges V

Tahiti | Paris Ile-de-France | France | Europe | A l'étranger | Paris News Post | Editions | Ils sont cités | Scope