Les décisions du conseil de Paris d'octobre dans le 7e arrondissement

A l'ordre du jour du conseil de Paris du mois d'octobre 2010.


Les délibérations du conseil de Paris des 18 et 19 octobre dans le 7e arrondissement de Paris.


20 Octobre 2010 - 10:04
     

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général, n'est saisi d'aucune délibération spécifique au 7ème arrondissement de Paris.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal, vote les délibérations suivantes :
Conseil municipal :
- Signature d'une convention de partenariat avec la RIVP pour l'attribution d'une subvention dans le cadre de la surveillance de logements sociaux. Montant : 972.730 euros
- Signature d'une convention avec le Centre d'information et d'animation du 7e dit "Inter 7" pour l'attribution d'une subvention. Montant : 30.000 euros.
- Signature d'une convention avec la caisse des écoles du 7e arrondissement portant sur le versement par la Ville d'une subvention contractuelle. Montant : 79.080 euros.
- Signature d'un avenant n°1 à la convention passée avec l'association La Joannaise du Gros Caillou pour l'attribution d'une subvention pour le fonctionnement de la halte garderie La Joannaise du Gros Caillou. Montant : 91.910 euros.
- Signature d'une convention avec la Fondation Oeuvre de la Croix Saint Simon relative à l'attribution de subventions pour sa plate forme de services à la personne. Montant : 50.000 euros.
- Apposition d'une plaque commémorative en hommage à Jean Zay 46 rue de Verneuil. Montant : 2.063 euros.

Source : Ville de Paris.
Le conseil de Paris le 18 octobre 2010
Le conseil de Paris le 18 octobre 2010




Kunang Helmi-Picard
Fatma Kunang Helmi was born in Yogjakarta, Indonesia. Education in Switzerland, Australia and... En savoir plus sur cet auteur

Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.