La police nationale a besoin de respect et d'argent  11/01/2019

Les policiers réclament le paiement de plus de 20 millions d'heures supplémentaires. Eric Morvan, le directeur général de la Police nationale, déclare sur France Inter : "la police nationale n'a pas besoin de cagnotte, j'en ai pas besoin, les policiers n'en ont pas besoin (...) la police nationale jouit d'une bonne image dans le pays", puis sur Twitter : "La police nationale est très sensible à toutes vos marques d’attention (...) Merci (...) Elle a aussi besoin de respect et d’esprit civique, dans la crise comme au quotidien".
Lire : La police nationale n'a pas besoin de la cagnotte de plus d'un million d'euros des Français.

Eric Morvan, directeur de la police nationale

Les cagnottes, pour ou contre les Gilets Jaunes, une façon de se sentir acteur et non plus payeur  10/01/2019

Le don opère une mutation : alors que les associations tirent la sonnette d'alarme sur la baisse des dons, les cagnottes ont le vent en poupe grâce au mouvement des Gilets Jaunes.
La cagnotte pour payer les frais de la défense du Boxeur de la passerelle Senghor dans le 7e arrondissement de Paris, poursuivi après avoir été filmé en train de frapper un gendarme, a atteint 70.000 € en quelques heures avant que la plateforme Leetchi l'arrête. Le Crédit Mutuel, dont elle est la filiale, a lancé une enquête interne.
La cagnotte en soutien aux forces de l'ordre, lancée par Renaud Muselier (LR) président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, a atteint 1.000.000 € en quelques heures avec une moyenne de 27 € par don. Les donateurs veulent se sentir acteur et non plus payeur.
Les cagnottes lancées pendant les mobilisations des Gilets Jaunes

Transports gratuits pour tous ou pas, Anne Hidalgo tranche en faveur des jeunes Parisiens  10/01/2019

Paris ne suivra pas l'exemple d'autres villes. En France, la question de la gratuité totale dans les transports en commun fait régulièrement débat et plusieurs villes ont opté pour ce choix. Vingt-sept communes offrent actuellement la gratuité des transports pour tous financée par les taxes et impôts locaux ainsi que par les revenus publicitaires. La Ville de Paris compte en revanche financer son projet de gratuité dans les transports en commun pour les enfants et à tarif réduit pour les jeunes Parisiens à l'horizon septembre 2019 en utilisant les méthodes déjà éprouvées.

(photo : Autobus articulé près du Palais Garnier Rendez-vous amoureux - 2012 © Mariordo (Mario Roberto Duran Ortiz) CC-BY SA 3.0)

Autobus articulé près du Palais Garnier Rendez-vous amoureux - 2012 © Mariordo (Mario Roberto Duran Ortiz) CC-BY SA 3.0

1 ... « 5 6 7 8 9 10 11 » ... 659

Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.