Jean-Pierre Lecoq perd contre la Ville de Paris

Le Conseil d'Etat se penche sur le 6e arrondissement.


Jean-Pierre Lecoq est débouté de son pourvoi devant le Conseil d'Etat. Il est condamné à verser 3 000 euros à la Ville de Paris.


14 Juin 2014 - 19:58
     

Jean-Pierre Lecoq, réélu en mars 2014 maire du 6e arrondissement où il est maire depuis 20 ans, élu au conseil de Paris depuis 21 ans, aurait du appliquer le tarif des cantines scolaires voté au Conseil de Paris en mai 2010.

Les tarifs fixés par la Ville de Paris pour la restauration scolaire étaient légaux. Dans sa décision du 11 juin 2014, la plus haute des juridictions de l'ordre administratif rappelle au maire du 6e et président de la caisse des écoles du 6e arrondissement que les tarifs étaient applicables.

Le Conseil d'Etat, après le Tribunal administratif de Paris et la Cour Administrative d'Appel de Paris, mate la rébellion du maire d'arrondissement d'opposition qui refusait d'appliquer pour les cantines scolaires la tarification votée au conseil de Paris lors de sa séance des 10 et 11 mai 2010.

Trois décisions de justice favorables à la Ville de Paris en cette époque de mondial de football, c'est 1, et 2, et 3 - zéro.
Jean-Pierre Lecoq et la caisse des écoles du 6e arrondissement devront payer 3 000 euros : 3 et trois zéros.
Pour la cantine et pour les frais, le compte est bon.





Vaea Devatine
Journaliste tahitienne. Formations universitaires modestes, en droit, en sciences sociales... En savoir plus sur cet auteur

Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.